Vanina Vanini, Stendhal

Article rédigé par Cass’

Qui est Stendhal ?

Henri Beyle, dit Stendhal est né en 1783 à Grenoble. Il était un écrivain français.

L’auteur est notamment connu pour ses romans réalistes, tels que « Le Rouge et le Noir », « La Chartreuse de Parme », ou encore « Vanina Vanini ».

Il s’est en premier lieu intéressé à une carrière militaire. Stendhal s’est investi au cœur de l’armée d’Italie de 1800 à 1801. Il s’est ensuite installé à Milan, d’où il a été expulsé car accusé de sympathie pour les carbonari (ce qui lui inspirera son œuvre « Vanina Vanini ».

Il fréquenta ensuite de nombreux salons littéraires avant d’embrasser une carrière d’écrivain.

Henri Beyle mourut en 1842, à l’âge de 59 ans.

De quoi parle le livre ?

         Vanina est une princesse. Son père, le roi Asdrubale Vanini, s’évertue à lui présenter les meilleurs partis possibles à ses yeux pour la marier. Mais Vanina en a décidé autrement

         Un soir de bal, elle rencontre par hasard Pietro Missirilli. Ils tombent fous amoureux l’un de l’autre. Mais Pietro est carbonaro : il lutte pour la liberté nationale de son pays, l’Italie. Et son amour pour sa patrie est grand, très grand, presque aussi grand que celui qu’il porte pour Vanina. Mais la jeune princesse ne l’entend pas de cette oreille

Mon avis sur le livre !

         J’ai bien aimé la manière dont l’histoire commençait, mais un peu plus tard, j’ai commencé à décrocher. En fait, j’ai trouvé vers la moitié du roman la nouvelle un peu compliquée à suivre. Cela tenait aussi du fait qu’il y avait beaucoup moins de rebondissements qu’au début. Elle redevient vers la fin un peu plus claire, et un peu plus pimentée.