Exposé : Le jeûne dans les religions monothéistes

Article rédigé par Cass’

Hey tout le monde ! Alors, déjà, bonne année, bonne santé, meilleurs vœux ! J’espère que vous vous êtes bien empiffrés de chocolats pour fêter cette nouvelle année (espérons meilleure que la précédente…)

Bref, aujourd’hui, je reviens pour un nouvel exposé sur… roulement de tambour… le jeûne dans les religions monothéistes ! Non non, ne me remerciez pas, je sais !

Vous trouverez ce splendide exposé juste ici :

http://monecolebuissonniere.fr/wp-content/uploads/2021/01/Le-jeûne-dans-les-religions-monothéistes.pptx

Bisous !

Exposé : L’Épicurisme

Article rédigé par Cass’

Coucou tout le monde !

            Tout d’abord, bonnes fêtes guys ! Même si ce Noël est un peu particulier, profitez (et empiffrez-vous de chocolats si ça vous chante, c’est le moment !)

            Bref, aujourd’hui, je reviens avec un contenu que je publie peu souvent, je ne sais pas pourquoi (donc préparez-vous à en être inondés en 2021) : des exposés !

            Aujourd’hui, je vous présente mon exposé sur l’épicurisme, que j’ai réalisé en 3ème. Mon père regardait un film Netflix dans lequel un personnage récitait une sorte de poème. Donc mon père cherche sur Internet le texte en question et tombe sur « Invictus ». C’est de là qu’est né cet exposé !

            Bonne lecture ! « 3

Le lien pour y accéder : http://monecolebuissonniere.fr/wp-content/uploads/2020/12/LEpicurisme.pptx

Lecture : « Les précieuses ridicules », Molière

Article rédigé par Cass’

Qui est Molière ?

Jean-Baptiste Pacquin, dit Molière est né en 1622 à Paris. Il était un dramaturge (auteur de pièces de théâtre) et un comédien français. Il a fondé sa troupe de théâtre, qui passera sous la tutelle du roi Louis XIV en 1665, renommée « Troupe du Roy ».

         Ses pièces de théâtre, souvent des comédies, sont connues à travers le monde entier. On retrouve « Dom Juan », « Le médecin malgré lui », « L’Avare », « Les fourberies de Scapin », « Les précieuses ridicules », etc.

Sa mort est dramatiquement célèbre. On raconte qu’il représentait sur scène « Le malade imaginaire », et qu’il tomba réellement malade ce soir-là. Il continua cependant à jouer, les spectateurs pensant qu’il simulait une maladie. Il mourut une heure après, en 1673.

De quoi parle le livre ?

            Magdelon et Cathos sont deux précieuses ridicules. Elles épuisent un stock astronomique de produits de beauté, parlent de manière hautaine et complètement décalée de leur temps, et méprisent ceux qui ne leur ressemblent pas. Un jour, deux prétendants viennent toquer à leur porte : La Grange et Du Croisy. Elles les repoussent sans aucune forme. Vexés, les deux hommes décident de se venger. Ils envoient leur laquais respectifs, Mascarille et Jodelet aller faire la cour aux jeunes femmes, en se faisant passer pour marquis et vicomte. Une énorme supercherie s’engage alors…

Mon avis sur le livre !

            J’ai bien aimé ce livre de Molière (comme la plupart d’ailleurs 😅), particulièrement parce qu’il se moque d’un comportement qui est (malheureusement) toujours d’actualité. Les « précieuses » comme il le dit si bien, n’en avez-vous donc jamais rencontré ? Moi si. Et beaucoup trop !

Lecture : Perceval ou/, le Conte du Graal, Chrétien de Troyes.

Par Gaëtan !

Qui est Chrétien de Troyes ?

Chrétien de Troyes est est un poète français né vers 1135 et est mort vers 1185 en France.

Ces œuvres les plus importantes sont : Érec et Énide, Cligès, Lancelot ou le chevalier de la charette, Yvain ou le chevalier au lion et enfin Perceval ou le Conte du Graal

C’est le fondateur de la littérature arthurienne et donc vous verrez bien que dans ce livre on trouvera le Roi Arthur et sa cour.

De quoi parle le livre ?

La première partie du livre parle des incroyables aventures que Perceval dut franchir(des combats et de la courtoisie), Lors de la deuxième partie, il rencontrera Gauvain à la cour du Roi Arthur qui lui va devoir se surpasser pour ne pas se faire tuer par plusieurs chevaliers qui veulent sa mort. Un des deux va t-il mourir, tel est la question.

Mon avis !

J’ai trouvé le livre pas très ennuyeux car il y a eu beaucoup de rebondissements.Malheureusement, Chrétien de Troyes est mort avant d’avoir fini son roman mais quelques auteurs ont créé une suite à leur façon.J’ai lu une longue version donc je ne pourrait point vous indiqué la complexité du texte.

Merci beaucoup et à Mercredi prochain pour une nouvelle aventure !

Voici le lien du livre !

Lecture : Le tour du monde en 80 jours, Jules Verne

Article rédigé par Cass’

le-tour-du-monde-en-80-jours-jules-verne-aventure-phileas-forg-passepartout-

Qui est Jules Verne ?

Jules Verne est un écrivain français né en 1828 et mort en 1905. Il a publié dans le cadre des « Voyages Extraordinaires » 62 romans et 18 nouvelles. Ses romans sont pour la plupart des romans d’aventures qui traitent des avancées technologiques du XIXème siècle. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des pères de la science-fiction.

Mon avis sur ses livres !

J’ai lu deux de ses œuvres :

Premièrement, « Voyage au centre de la Terre ». C’est un roman d’aventures qui penche un peu (d’après moi) vers le fantastique, car on retrouve beaucoup d’éléments inimaginables dans la vraie vie (quoi que… ;)). Il était plutôt facilement compréhensible, mais comme le livre est conséquent et est à mon goût un peu redondant, il y a des passages pendant lesquels je me suis un peu ennuyée.

En revanche, le deuxième livre que j’ai lu, « Le tour du monde en 80 jours », une pé-pite ! D’habitude, je ne suis pas une grande fan des romans d’aventures, mais celui-ci m’a beaucoup plu. J’ai trouvé tout d’abord les personnages extrêmement attachants ! Jules Verne a su habilement ménager un suspens du début jusqu’à la toute fin (mais vraiment la toute fin) du livre. Je recommande ! 😉 Allez, voici un petit résumé pour vous mettre l’eau à la bouche (je suis sympa) : 

De quoi parle le livre ?

Phileas Fogg est un homme impassible et casanier qui ne change jamais rien à ses habitudes. C’est justement pour ces raisons que le dévoué Passepartout s’est mis à son service. Jusqu’au jour où l’imperturbable gentleman parie contre ses collègues du Reform Club qu’effectuer le tour du monde en 80 jours est possible, et qu’il y arrivera. S’engage alors une course contre la montre, pour relever un pari des plus risqués…

Ciao ! « 3

Lecture : Phèdre, Racine

Article rédigé par Cass’

Qui est Jean Racine ?

Racine est un poète et dramaturge français. Il est né à La Ferté-Milon, en 1639. Orphelin jeune, il est élevé par ses grands-parents. Il reçoit une éducation du Port-Royal, puis étudie la philosophie au collège d’Harcourt.

            En 1664, il fait représenter La Thébaïde à Paris, par la troupe de Molière. C’est son premier succès. Trois ans plus tard, sa pièce Andromaque (1667) déclenche un véritable triomphe. Racine enchaîne alors avec Britannicus (1669), Bérénice (1670), Iphigénie (1674), Phèdre (1677), etc.

            Dans sa carrière, Racine entretient souvent des relations conflictuelles avec d’autres poètes, comme Molière. Il entre aussi en conflit avec Pierre Corneille, qui avait écrit une pièce intitulée Tite et Bérénice, du même thème que la pièce de Racine Bérénice.

            Jean Racine meut en 1699, à l’âge de 60 ans. Il est enterré au cimetière du Port-Royal.

De quoi parle le livre ?

            La malheureuse Phèdre subit la foudre des Dieux : victime d’une malédiction, elle est condamnée à aimer le fils de son époux Thésée : Hippolyte. Croyant son mari mort, elle ne peut s’empêcher de révéler son secret à son beau-fils. Les événements s’enchaînent alors très rapidement, et la tragédie s’enclenche…

Mon avis dur le livre !

            Je n’avais pas prévu de lire Phèdre, car il n’est pas dans ma liste de lecture, MAIS on m’a demandé au lycée de le lire pour la rentrée des vacances d’octobre. Bref. Pour commencer, on peut dire qu’il y a environ un retournement de situation par page. Pour le coup, j’ai bien aimé car je n’ai pas dormi tout le long de la pièce. Cependant, j’ai trouvé quelques passages assez horribles, mais je sais que c’est le principe des tragédies ! Celle-ci m’a d’ailleurs un peu rappelé Antigone de Sophocle. Vous verrez pourquoi, je ne vous spoile pas. Non, non, n’insistez pas ! Enfin ! Pour finir, je me répète peut-être un peu, mais je trouve toujours incroyables les pièces écrites en vers ! Les rimes, les alexandrins, je trouve ça extrêmement bien fait !

Lecture : Roméo et Juliette, Shakespeare

Article rédigé par Cass’

Qui est Wiliam Shakespeare ?

William Shakespeare était un dramaturge, acteur et poète britannique. Il est né en 1564 à Stratford-upon-Avon, en Angleterre. Il est issu d’une famille catholique bourgeoise. Shakespeare a étudié à Stratford-upon-Avon, avant de se marier en 1582 avec Anne Hathaway, avec qui il a eu trois enfants. Il s’est établit à Londres en 1592, ville où il a entamé sa carrière d’acteur et de dramaturge.

Il a majoritairement rédigé ses œuvres entre 1589 et 1613. Celles-ci sont connues à travers le monde. On retrouve évidemment « Roméo et Juliette », « Hamlet », « Songe d’une nuit d’été », « Macbeth », « Beaucoup de bruit pour rien », etc. Ses pièces sont à la fois des comédies et des tragédies. Shakespeare put représenter de nombreuses fois ses pièces à la Cour, vers la fin de sa vie.

On le considère aujourd’hui comme un des plus grands poètes du monde entier. On lui a d’ailleurs attribué l’expression « langue de Shakespeare » pour qualifier la langue anglaise. Certaines de ses phrases, comme « Être ou ne pas être, telle est la question », sont ainsi restées mythiques. Et anecdote que je trouve drôle : c’est lui qui est à l’origine du mot « swag » !

Shakespeare est finalement retourné à Stratford-upon-Avon en 1612, ville où il a terminé ses jours, en 1616.

De quoi parle le livre ?

Tout le monde le sait : Juliette aime Roméo et Roméo aime Juliette. Les deux amants sont issus de familles ennemies : les Capulet et les Montaigu. Mais l’histoire ne se passe pas exactement comme on l’entend souvent.

A la suite d’une querelle entre les deux maisons, Roméo tue Tybalt, le cousin de Juliette, et donc un Capulet. Juliette, aidée de sa nourrice et du prêtre Laurent, va tout mettre en œuvre pour retrouver Roméo, qui a été banni. Mais entre les deux familles rivales, les querelles s’enchaînent et la situation va très vite déraper…

Mon avis sur le livre !

            J’ai plutôt été étonnée de « Roméo et Juliette ». En fait, il y a beaucoup de clichés et d’allusions dans notre vie quotidienne à l’histoire de Roméo et Juliette, et beaucoup sont faux. Finalement, j’ai été surprise sur beaucoup de points : je m’attendais par exemple à ce que Roméo aille chanter sous le balcon de Juliette, mais pas du tout !

            Généralement, j’aime bien les pièces de théâtre, et celle-ci n’a pas dérogé à la règle ! Il y a juste un point qui changeait par rapport aux autres œuvres de théâtre que j’ai lues, c’est que celle-ci est une traduction ! J’aurais dû y penser avant, mais Shakespeare est britannique, donc le texte a été traduit de l’anglais au français. Par conséquent, il n’y a pas de rimes comme dans certaines pièces de Molière ou de Corneille.